Le secteur de l’électrique devient une domaine de plus en plus féminine - chez ETAVIS, nous le savions bien avant. Depuis un bon moment déjà, nous nous engageons pour que ce cliché d’une « domaine purement masculine » devienne une chose du passé et nous encourageons les collégiennes de prendre un bol d’air dans l’électrotechnique, par exemple avec le Projet spécial « Mädchen – Technik – Los » (« Filles et technique ») que nous organisons depuis 10 ans lors de la journée « Futur en tous genres ». Il nous tient particulièrement à cœur que les collégiennes et collégiens choisissent leur apprentissage, donc leur avenir, selon leurs intérêts et non selon des stéréotypes obsolètes des métiers purement masculins ou féminins.

Les femmes du secteur ont la parole

L’Association professionnelle du secteur électrotechnique en Suisse EIT.swiss s’est mis aussi l’objective de convaincre plus d’adolescentes et de femmes pour les métiers dans l’électrotechnique. C’est pourquoi elle a lancé en avril la série d’articles « Die Elektrobranche wird weiblich ! » (« Le secteur électrotechnique devient plus féminin », en allemand uniquement). Cette série raconte des histoires de femmes qui ont opté pour une profession dans l’électrotechnique. Elles répondent à des questions intéressantes tout en mettant ces clichés dans le placard du passé.

La première interviewée était notre apprentie Michelle Fellmann. Avec ses 20 ans elle est entretemps dans sa quatrième année d’apprentissage d’installatrice-électricienne et vient de passer son examen de fin d’apprentissage. Michelle est une ambassadrice ETAVIS très engagée sur les salons des métiers, les séances d’information de tout genre (dernièrement à la Bourse de formation Grenzach-Wyhlen) et sur Instagram. Ici, elle donne ensemble avec d’autres ambassadeurs ETAVIS des aperçus captivants et personnels de son quotidien d’apprentissage et professionnel.

 Michelle Fellmann au travail
 

De l’humour pour contrer les stéréotypes des sexes

Dans son entretien avec EIT.swiss elle révèle comment elle est arrivée, par des biais, jusqu’au métier d’installatrice-électricienne. Elle raconte comment elle lutte contre les stéréotypes des sexes avec de l’humour et pourquoi elle pense que plus d’adolescentes devraient opter pour une profession dans le secteur de l’électrotechnique.

Nous remercions Michelle de plein cœur pour cette entrevue sympathique et surtout pour son engagement en tant qu’ambassadrice. Nous attendons tous avec impatience les résultats de l’examen de fin d’apprentissage et espérons vivement qu’elle continuera son engagement comme ambassadrice ETAVIS.

 

Michelle Fellmann_privée

Téléchargez l’interview gratuitement

Vous pouvez lire l’article dans la revue de l’association « electrorevue » qui parait 11 fois par an avec un tirage de 3.600 exemplaires à chaque sortie - et exceptionnellement aussi dans notre Blog.

Grâce à l’autorisation aimable de l’EIT.swiss, nous avons la possibilité de vous proposer le téléchargement gratuit de l’interview avec Michelle Fellmann. Bonne lecture !

Téléchargez l'interview gratuitement

Laisser un commentaire

Nouveaux articles

Articles populaires

Souscrire à notre bulletin