On les attendait depuis un moment : petit à petit les foires et évènements reviennent sporadiquement - même si seulement dans des conditions de sécurité très strictes. En 2019 déjà, le service d’évènements ETAVIS avait élargi ses compétences pour offrir en plus de la simple installation d’éclairages un service intégral de planification d’évènements. Cependant, il n’avait pas été possible d’organiser un seul évènement depuis. Maintenant, après une période prolongée sans évènement, toute l’équipe est en pleine période de préparation pour leur premier grand salon. La technicienne évènementielle Vayana Christmann raconte combien elle attendait ce moment.

 

« Actuellement nous éprouvons tant de plaisir avec notre travail comme certainement jamais avant ! » Vayana Christmann avait pris son poste de cheffe de projet au service d’évènements ETAVIS en décembre 2019. Peu après, le coronavirus s’est répandu à travers toute l’Europe, tétanisant complètement tout le secteur évènementiel. Elle n’avait donc jamais l’occasion d’organiser activement un évènement - jusqu’à maintenant. En dépit des mesures de protection strictes et d’autres restrictions, l’Art Basel aura enfin lieu du 24 au 26 septembre 2021. Déjà au moment du montage des stands, il faudra porter des masques et seulement les personnes pouvant fournir une preuve de vaccination complète, de rétablissement ou d’un test PCR auront le droit d’accès. A l’Art Basel, le service d’évènements ETAVIS se chargera de l’éclairage des galeries et préparera, sur demande, un concept universel pour les clients.

 

« Dans l’annuaire évènementiel de l’Art Basel, nous sommes listés comme fournisseur d’éclairage. Il mentionne nos services et nos équipements comme par exemple toutes nos solutions d’éclairage que nous avons en stock », explique Vayana Christmann. Parfois, les clients savent exactement ce qu’ils veulent. « Dans ces cas nous passons à la réalisation selon leurs souhaits. Pour les autres, nous préparons un concept complet et nous chargeons de la mise en œuvre. » Les activités principales du service évènements ETAVIS se passent donc avant les évènements. Bien évidemment, l’équipe d’environ 20 personnes sera aussi à l’écoute des clients tout au long de l’évènement. « Il arrive parfois que les exposants réalisent seulement au moment du salon qu’un certain éclairage n’est pas tout à fait selon leur goût. Dans ce cas, nous faisons les modifications directement sur place. Lors des expositions en galerie il arrive souvent qu’un œuvre d’art soit vendu sur les lieux. L’emplacement en question est ensuite réaffecté et l'éclairage pour l’œuvre d’art prenant cette place doit ensuite être adapté individuellement. »

Etavis-2630

Malgré la grande joie anticipée, il y a aussi des sentiments mitigés : « Les dernières 1 1/2 années nous avons vécu aussi des moments où nous avons planifié ou organisé des choses qui ont dû être annulées au dernier moment », raconte Vayana Christmann. En dépit des mesures de protection strictes, on se pose la question sur ce qui se passe si à un moment donné une personne était testée positive au coronavirus. La technicienne évènementielle espère surtout que le travail de son équipe ne soit pas inutile. « Nous sommes tous très motivés et nous mettons du cœur dans l’élaboration de nos concepts et dans la planification technique des évènements. Il serait vraiment dommage si tout cela serait en vain. »

 

Lors des précédentes éditions de l’Art Basel, le service évènements ETAVIS pouvait s’occuper de 60 à 80 galeries et fournissait l’éclairage des œuvres d’art. « Nous verrons comment ça marche cette année. Nous ne savons pas combien d’exposants participeront au salon à la fin. »

halle 2.2-1

Malgré la situation difficile, Vayana Christmann et son équipe sont pleins d’espoir pour les évènements à venir. Depuis sa prise de poste auprès du service évènementiel elle a surtout prêté main forte aux autres sites ETAVIS. « Je travaille au service évènementiel ETAVIS depuis bientôt deux ans et ce n’est que maintenant que je peux entamer ma vraie mission. J’attendais ce moment avec impatience et c’est pourquoi je suis tellement content de pouvoir enfin démarrer. »

Laisser un commentaire

Nouveaux articles

Articles populaires

Souscrire à notre bulletin