Dans notre dernier article, nous avons jeté un petit coup d'œil sur le camp fédéral des scouts de Suisse qui aura lieu du 23 juillet au 6 août. Comme nous adorons ce genre d’événements et aussi partageons les valeurs transportées par le mouvement des scouts, nous soutenons ce camp à titre de sponsor. Nous y serons alors bien sûr représentés sur place tout au long de sa durée et cet article vous explique ce que nous y ferons exactement.

Sur le camp même, ETAVIS dispose d’un stand qui est tenu par cinq de nos apprenti·es et où nous proposons deux attractions. D’une part, nos apprenti·es donnent un aperçu de leur univers aux jeunes intéressé·es en leur montrant comment fonctionne la soudure et en les aidant à réaliser un kit électronique à emporter à la maison. D’autre part, nous avons monté sur place un vélo qui indique combien d’électricité il est possible de produire en pédalant et quels appareils cette électricité peut faire marcher. La personne qui a produit le plus d’électricité de la journée peut par ailleurs gagner un superbe prix.

FahrradNando se donne à fond pour produire autant d’électricité que possible.

Préparatifs et impatience

Nous avons rendu visite à nos apprenti·es dans l’atelier de notre site de Saint-Gall et avons pu les observer en pleine préparation. Ce groupe pluridisciplinaire est composé d’une installatrice-électricienne, d’installateurs-électriciens et d’électriciens de montage pour qui la soudure est une opération déjà rencontrée pendant leur apprentissage ou bien totalement inconnue. Melissa, notre installatrice-électricienne apprentie est déjà une vraie professionnelle dans ce domaine. «Ce genre d’opérations qui demandent une grande précision des gestes, c’est tout à fait mon truc», explique-t-elle en saisissant de petites particules avec une grande pincette. Au camp fédéral, il lui tarde de montrer au plus de personnes possible comment souder et également de leur faire ainsi découvrir son travail.

Melissa-jpgMelissa apprécie particulièrement les travaux qui demandent une grande précision des gestes.

Cet après-midi, les apprenti·es apprennent comment réaliser le kit électronique en différentes étapes. C’est ensuite à leur tour de s’y exercer. «Pour moi, la soudure, c’est tout nouveau! Je n’ai encore jamais eu l’occasion de le faire pendant mon travail. Mais j’aime bien et je pense que je commence à maitriser la technique», explique Luca, notre électricien de montage apprenti.

lucaLuca et ses premiers essais.

Avec ou sans connaissances préalables, tous ont une chose en commun: la grande joie de faire partie du camp fédéral des scouts de Suisse. «C’est déjà depuis le séminaire de base à la première semaine de notre apprentissage, qu’on est un groupe soudé et qu’on s’entend super bien! On est donc très contents de représenter ensemble ETAVIS au camp fédéral », déclare Nando, notre installateur-électricien apprenti.

nando2-jpgNando aussi procède à ses premiers essais sur le kit électronique.

Notre électricien de montage apprenti Damian a déjà une certaine pratique dans la représentation publique de notre entreprise. «J’ai déjà participé à différents salons et événements pour l’entreprise ETAVIS. J’adore parler avec les gens et leur expliquer certaines choses. J’ai tout simplement beaucoup de plaisir à le faire!»

damianDamian se fait expliquer la prochaine étape.

Et Manuel aussi est tout heureux de prendre part au camp fédéral des scouts: «C’est une chance unique de participer à un si grand événement.»

Manuel2Manuel fait le point sur les premiers résultats obtenus.

Les apprenti·es se répartiront pour que trois soient toujours à la soudure et deux au vélo. Nous souhaitons dès aujourd’hui à ce formidable groupe beaucoup d’amusement et de réussite!

Laisser un commentaire

Nouveaux articles

Articles populaires

Souscrire à notre bulletin

Contributions similaires